Centrales du Moulin du Ramier et de la Ville

Dans le cadre de l’opération coordonnée pour la continuité écologique sur l’Ariège, les aménagements du Moulin de la Ville et du Moulin du Ramier constituent le volet de travaux haut-garonnais de cette opération. Ces deux ouvrages vont voir leurs dispositifs de franchissement piscicole rénovés afin de les optimiser.

Le propriétaire souhaitant éviter l’arrêt des deux centrales durant la période des travaux, il a été décidé d’étaler les modifications sur deux années. En 2017 ont eu lieu la rénovation de la partie dévalaison du Moulin de la Ville et de la partie montaison du Moulin du Ramier, permettant ainsi au Moulin du Ramier de rester en fonctionnement. En 2018, la partie dévalaison est traitée au Moulin du Ramier et la partie montaison au Moulin de la Ville. Enfin, le transit sédimentaire est traité au barrage du Ramier cette année, sur l’analyse conjointe de GREEN POWER DESIGN et du maître d’ouvrage.

Ils consisteront précisément en :

  • l’installation d’un plan de grille ichtyocompatible à l’amont du bâtiment d’usine du Ramier,
  • la rénovation complète de la passe à poissons de l’aménagement de la Ville, aujourd’hui une passe mixte, et demain une passe à bassins rustique comprenant un débit d’attrait constitué par la présence d’une nouvelle passe à embarcations,
  • l’installation d’un clapet de décharge au barrage du Ramier,
  • la rehausse du barrage du Ramier en y intégrant une échancrure pour un contrôle automatique du débit réservé, jusqu’ici transitant par surverse sur le barrage.

Les travaux ont débuté au mois de septembre 2018 et devraient se poursuivre jusqu’au mois de novembre 2019.

Rehausse du barrage et installation d’un clapet :

Installation du plan de grille ichtyocompatible :

Rénovation de la passe à poissons et construction de la passe à embarcations :